Jump to content

Shōgun (1980)


Guillaume Martel
 Share

Recommended Posts

Mini-série de 4-5 épisodes retraçant l'aventure du roman Shōgun, 1975, de James Clavell.
Film japonais et américain ; durée : environ 9h.

Synopsis :
Au XVII ème (17e) siècle, un navigateur anglais, John Blackthorne, échoue sur les plages japonaises.
Protégé par le seigneur (Daimyo) Toranaga, il se retrouve impliqué au coeur d'intrigues politiques.

 

Ne vous fiez pas à la qualité de la bande annonce, j'ai réussis a trouver le film avec une très bonne qualité.

Pourquoi le regarder ?

Avant tout, malgré l’âge de ce film, celui-ci a très bien vieilli, sans aucun artifice numérique (normal vu l’époque) et avec uniquement de la décoration fait main, ce film vous transporte dans la période d’Edo du Japon féodal.

Prenant la base de son intrigue sur un fait historique, l’arrivée du premier navire hollandais au Japon, le film m’a fait découvrir la culture japonaise, ses coutumes et ses usages, mieux que n’importe qu’elles autres films ou romans qu’il m’a été donnés de voir ou de lire.

On y découvre une société radicalement différente de notre société occidentale. Une société où l’honneur est plus important que la mort, où la cérémonie du thé est un usage ancestral dont chaque geste est méticuleusement et soigneusement respecté depuis un millénaire.

Quelques mots sur l’intrigue : (attention ça spoil )

Révélation

Lors de la période d’Edo, le Japon accueille déjà sur ses terres des marchands portugais et une communauté de jésuites depuis une cinquantaine d’années. Une partie de la population et quelques grandes familles ont adoptés la religion chrétienne, tandis que l’autre cherche à conserver ses traditions bouddhistes. Le shogunat est vacant depuis la mort du Shogun (chef de guerre de tout le Japon) et un gouvernement provisoire est créé le temps qu’un nouveau seigneur de guerre (Daimyo) fasse ses preuves et soit désigné par l’Empereur du Japon.

Si la période du Senkogu Jidai, « l’ère des provinces en guerre » a durablement marqué le Japon jusqu’en 1573, les tensions religieuses et les intrigues politiques entre seigneurs, effrite de plus en plus le socle de la société japonaise.

En Europe, la Hollande est en rébellion contre son suzerain le Portugal et mène une guerre sur les terres et sur les mers pour son indépendance vis-à-vis de cette superpuissance. Les Hollandais alliés aux Anglais cherchent depuis des années le mystérieux passage qu’emprunte les navigateurs Portugais pour rejoindre le Japon depuis l’Europe.

Le Navigateur Anglais Blackthorne a réussi à obtenir l’indication du fameux passage : le détroit de Magellan. Il emmène avec lui un navire corsaire hollandais dans l’intention d’ouvrir le premier commerce européen non affilié au Portugal et d’attaquer les navires portugais afin de couper le ravitaillement commercial entre le Portugal et le Japon.

Malheureusement, la traversée lui coûte de nombreux hommes et après une terrible tempête, son navire finit par s’échouer sur les côtes japonaises où Blackthorne et son équipage tombe à la merci des Jésuites (prêtre portugais) et du Daimyo Torunaga. Si les jésuites cherchent à accuser les hollandais de piraterie afin de les faire tuer rapidement, le daimyo voit en Blackthorne une personne intelligente capable d’apprendre les usages et coutumes de son pays et aussi de lui fournir de précieuses informations sur l’Europe et ce que les Portugais cherchent à cacher au reste du Japon.

S’ensuit alors une aventure palpitante qui vous fera découvrir d’innombrable us et coutume japonaise mêlé aux intrigues européennes et japonaises, et avec bien évidemment une histoire d’amour.

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.