Jump to content

Exit - La vie après la haine


Guillaume Martel
 Share

Recommended Posts

Documentaire ARTE

Synopsis :
«Karen Winther est passée d'un extrême à l'autre, de la gauche radicale à l'adolescence à la mouvance néonazie.

Après avoir définitivement rompu avec l'extrémisme, la réalisatrice norvégienne, encore hantée par son passé violent, est allée à la rencontre de personnes du monde entier qui, après avoir connu une «déradicalisation» similaire, ont souhaité témoigner de leur parcours : anciens djihadistes, anciens militants néonazis ou anciens suprémacistes blancs.

Ce documentaire intimiste met en lumière les racines de leurs engagements, mais aussi les soutiens et les perspectives qui les ont aidées à s'en détourner.»

Critique personnelle :
Un excellent documentaire réalisé par une ancienne néonazie en pleine introspection, qui cherche à comprendre non seulement, ce qui peut attirer dans ces mouvements mais aussi ce qui a pu en pousser à le quitter définitivement.
En allant à la rencontre d'anciens extrémistes, elle montre que la prise de conscience des actes de certains, la contradiction des idéologies et le secours de personne bien intentionnée sont des éléments cruciaux pour sortir de ces mouvements.
Certains anciens extrémistes m'ont particulièrement marqué par leur réflexion sur la question et leur vécu.

Quelques citations que j'ai trouvées particulièrement pertinente.
«Rien n'est plus dur pour un être humain que de réaliser qu'il s'est trompé.»
«Le monde a continué d'évoluer, et je suis prête à en faire autant.»
«Je dois vivre avec mon passé et accepter que tout ne puisse pas être pardonné ou oublié. Mais nous devons croire en une seconde chance.»

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.